• Cindy

C'est quoi la fast-fashion ?

Fast-fashion ou mode éphémère / jetable.

Phénomène apparu dans les années 90, notamment avec la création de la multinationale Inditex (Industria de Diseño Textil), qui est un groupe espagnol spécialisé dans la confection et la distribution de textile fast fashion avec plus de 7 000 magasins dans le monde et plusieurs marques (Pull and Bear, Massimo Dutti, Bershka, Stradivarius, Oysho et Uterqüe) dont principalement Zara / Zara Home.



Comme cela fonctionne ? Le processus des collections doit être rapide.


En effet, au lieu des 2 voire des 4 collections traditionnelles par an, la fast- fashion peut en proposer jusqu'au 52, soit 1 toutes les semaines.


Cette rapidité de confection entraîne différents problèmes :

- design négligé ;

- qualité du vêtement médiocre ;

- matériaux peu solides ;

- produits chimiques affaiblissant la résistance du produit.


Mais aussi :

- mauvaises conditions de travail pour la main-d'oeuvre = sweatshops (littéralement : atelier de misère) ;


Actuellement, environ 150 pays à travers le monde accueillent des ateliers de misère où travaillent plus de 27 millions de personnes. On les retrouve principalement dans les zones franches des pays en développement. Toutefois, il en existe aussi en Europe, aux États-Unis et au Canada, qui emploient des travailleurs illégaux ou immigrants. Au Mexique et en Amérique centrale, les « Maquilas » ou « maquiladoras » sont souvent de tels ateliers.


Les conditions de travail dans un atelier de misère sont :

  • salaire en dessous du seuil de pauvreté ;

  • longues heures de travail (temps de travail) et heures supplémentaires obligatoires, souvent non payées, pour répondre au quota imposé ;

  • emploi d’enfants (travail des enfants) ;

  • aucun accès aux soins de santé au travail ;

  • travail précaire (aucune sécurité de l'emploi) ;

  • dénégation du droit de s'organiser en syndicat (syndicalisme) ;

  • utilisation limitée du cabinet de toilettes durant la journée de travail.



- prix de plus en plus bas = consommation irréfléchi.



gif


On pourrait croire que les marques répondent à une demande très forte des consommateurs, alors qu'en fait elle créneler propre demande.


Quelles sont les conséquences de la fast-fashion ?

- pollution massive des sols : afin de répondre au rythme des productions, les producteurs multiplient l'utilisation des pesticides et des OGM dans les champs de coton.

- Matières non renouvelables privilégié (pétro-soucrées comme le polyester, l’élasthanne, le nylon ou encore l’acrylique) afin de diminuer les coût de production.

- utilisation de quantité importante de produits chimiques dans les cultures et teintures.


🧡Le but n'est pas de te culpabiliser, mais de t'informer afin que tu consommes en toute conscience🧡.


Alors comment faire ?

Consommer moins mais mieux.

#slowfashion (à lire dans le prochain article 😉)