• Cindy

Mon fils est un BABI

Søren est un bébé / bambin ayant un besoin constant d'attention. J'ai passé les premiers jours, les premières semaines, les premiers mois de sa vie avec lui dans les bras, il n'a accepté que très rarement l'écharpe. J'ai passé un nombre incalculable d'heures dans le canapé avec lui dans les bras en train de téter. Car c'était la seule et unique chose qu'il voulait. Pour l'endormir, c'était dans les bras en faisant des petits sauts sur le ballon ou en poussette mais attention pas sur un chemin lisse, non pour qu'il dorme il fallait que ça remue, donc c'était balade sur chemin caillouteux. Quand on l'endormait dans les bras, il nous était impossible de le poser sous peine qu'il ne se réveille. Et puis pour facilité les choses, il faut savoir que ce qui fonctionnait un jour ne fonctionnait plus le lendemain, il fallait sans cesse se réinventer... et c'est toujours le cas.

Je pratique le maternage proximal, donc répondre à ses besoins est quelque chose de très naturel (mais fatiguant).

En cododo depuis sa naissance, mais pas dans un petit lit à part, tu te doutes bien, non dans notre lit bien calé / collé à moi (avec toutes les mesures de sécurité qui s'impose évidemment), aujourd'hui à 28 mois il est toujours dans notre chambre mais depuis 2 semaines il accepte de dormir dans un petit lit fabriqué par son "papounet d'amour" (comme il dit) mais malgré tout collé à notre matelas et avec toujours un point de contact avec maman dans la nuit. Il tète toujours de façon plus ou moins intense la nuit, la journée à la crèche tout se passe à merveille mais une fois de retour à la maison et bien il faut combler cette jauge affective un peu plus grande qu'un autre enfant et c'est parti pour avoir ce petit bout d'homme intensément collé à moi jusqu'au lendemain matin à la dépose de la crèche. Il refuse que je délègue à son papa, ce n'est que et exclusivement moi. Pour jouer par contre, parler tronçonneuse, tondeuse, rotofil, faire la "bagarre" là ok papa peut participer, ah oui aussi son petit kiffe la douche dans les bras de papa, la tête posée sur son épaule avec l'eau chaude lui coulant sur le dos. Mais pour tout le reste c'est bibi. Il faut savoir que si je ne répond pas du tac-o-tac à sa demande, je risque de déclencher une guerre, ce petit bonhomme est impatient, insistant, exigeant...


Le Docteur William Sears (pédiatre américain spécialistes en matières de parentalité et d'éducation) a relevé les caractéristiques du BABI.


- Hypersensible " le bébé aux besoins intenses est facilement dérangé : il sursaute le jour et se réveille très souvent la nuit. Il est hypersensible surtout avec les personnes qui ne lui sont pas familières. La présence d'étranger dans son entourage l'angoisse".


>> Søren est +/- comme ça, c'est surtout que le moindre changement va perturber son sommeil, tout est source d'une nuit agitée.


- Intense "le bébé intenses fait tout de façon... intense : il pleure très fort, proteste énergiquement, a besoin qu'on réponde à ses demandes toute de suite. Toutes ses émotions semblent exacerbées. Le bébé aux besoins intenses peut réagir violemment à la séparation d'avec ses parents, notamment parce qu'il leur est très fortement attaché".


>> Comme je le disais tout à l'heure, il faut répondre à sa demande / son besoin dès qu'il l'a exprimé sous peine d'une guerre nucléaire. La séparation se passe bien, en même temps la seule fois où il est séparé de nous c'est pour aller à la crèche et il aime beaucoup y aller pour retrouver ses "popains". Nous ne l'avons encore jamais fait garder, non pas que l'on en ai pas envie mais on sait que la personne qui le gardera n'arrivera pas à le coucher... mais bon il faudrait que l'on teste un jour quand même.


- Exigeant "il ne faut pas entendre par ce terme que ces bébés sont capricieux..." - d'ailleurs je n'aime pas ce terme @lacuriositébienveillante parle très bien de ça dans un ses posts - "...ils ne le sont absolument pas. Toutes les demandes d'un BABI revêtent pour lui d'un caractère d'extrême urgence. Lorsqu'il manifeste un inconfort, une gêne, il le fait non par pleurs très intenses, mais par des hurlements dont personne ne peut ignorer l'urgence, ni ses parents, ni les voisins ! Aucune diversion n'est possible, aucun doudou ne le calmera, aucun jouet ne le divertira. Bien au contraire, ses pleurs redoubleront parce qu'il sentira sa demande incomprise."


>> Alors comment dire 🤨, mieux vaut que le scratch de sa chaussure se mette comme il l'a décidé du 1er coup, sinon attention à nous, tout risque de valser dans la maison. Essayer de l'approcher quand il a décider de faire tout seul, même si notre intention est bienveillante et qu'on ne souhaite pas faire à sa place mais juste le guider, faire cela relève de l'inconscience pure et simple.


- Imprévisible "vous pensez avoir enfin trouvé un "truc" pour le calmer, et la fois suivante, le "truc" ne fonctionne plus. Impossible de prévoir ses réactions. Aucune méthode de puériculture ne semble fonctionner avec lui. Il faut sans cesse trouver de nouvelles façons de prendre soin de lui".


>> C'est ce que je disais plus haut, avec un BABI rien n'est acquis.


- Toujours actif "un BABI est toujours en mouvement. Tout comme ses émotions, son activité mentale est elle aussi intense".


>> Toujours en mouvement, toujours à poser 1001 questions, même la nuit parfois dans son sommeil.


- Épuisant "C'est le terme qui revient le plus souvent dans sa bouche des parents de BABI : "il me vide", "il me pompe toute mon énergie".


Il veut toujours les bras...

Il a un besoin extrêmement important de contact physique...Ce type de bébé à la réputation de ne pas pouvoir se calmer seul, dans son lit, dans son transat, etc... Il a impérativement besoin des bras, du contact humain pour s'apaiser. Aucun doudou, aucune peluche ne l'aidera. Il ne supporte pas d'être posé dans un transat, un berceau, etc...


... mais il n'aime pas se blottir.

Paradoxalement, un BABI n'aime pas le contact physique intime. Si on veut le blottir contre soi, il s'arque-boute, raidit ses membres. Il se sent plus à l'aise quand vous maintenez une certaine distance entre lui et vous, pendant que vous l'avez dans les bras ou si vous le tenez "face au monde". Nouveau-né, ce bébé détestera généralement être emmailloté.


Il veut téter tout le temps.

Les besoins de succion d'un BABI sont... intenses !!! Il a besoin de téter pour se réconforter, même si ce n'est pas nécessairement pour se nourrir.


Il se réveille souvent.

Ces bébés super-éveillés ne se calment pas facilement, et, une fois endormi, un rien les réveille !! Il dort très peu. Il peut réveiller ses parents 10 fois par nuit."


>> Je retrouve Søren dans cette description hormis pour le fait qu'il n'aime pas se blottir.

@selever_de_bonheur_delphine m'a donné avec bienveillance un très bon conseil : une nuit par semaine dormir dans la chambre d'amis. Afin d'être parfaitement reposée et pouvoir s'occuper au mieux de son bébé. Il ne faut pas attendre de ne plus en pouvoir. Car comme le dit Isabelle Filiozat "Il est vital pour les parents de remplir leur propre réservoir pour pourvoir s'occuper efficacement et dans le calme des enfants. Elle prend l'exemple du masque à oxygène dans les avions : les parents sont invités à mettre leur masque avant d'aider les enfants à mettre les leurs".


On se sent démunis face à l'intensité des besoins de notre bébé. La société nous culpabilise beaucoup "tu le portes trop", "quoi tu l'allaites encore ?", "il dort encore avec vous ?", "il est grand maintenant, tu devrais le faire dormir dans sa chambre", "tu devrais le laisser pleurer", "tu es esclave de ton enfant"... Toutes ces remarques tendent à nous faire croire que nous sommes dans l'erreur. Or il n'est en rien une erreur que de répondre avec justesse aux besoins de son enfant aussi intenses soient-ils. Au contraire, répondre à ces besoins permet de remplir la jauge affective de son enfant et de lui apporter ce sentiment de sécurité et de confiance dont il aura besoin pour devenir une personne épanouie.


Et toi, tu retrouves ton bébé dans cette description ?



Source : http ://matern-elle.e-monsite.com - https://lamaisondesmaternelles.fr